CHOISIR

Choisir sa lingerie

29 novembre 2016
une-lingerie-copy

♥  Retrouvez-moi sur Instagram et Facebook  

Edit : Hello ! Je publie de nouveau cet article qui a beaucoup de succès 🙂 J’ai ajouté des marques, et je continuerai cette mise à jour au fur et à mesure de mes découvertes. Bonne lecture !

On va parler chaussettes, collants, soutien-gorge et culottes, bref, sous-vêtements ! J’en profite pour vous remercier de vos retours positifs sur cette rubrique et de vos suggestions 🙂 Justement, c’est une lectrice qui m’a soufflée par mail l’idée de passer au crible la lingerie.

 

● LE PROBLÈME SPÉCIFIQUE : LES MATIÈRES TOXIQUES ●

La fabrication des sous-vêtements pose, comme les autres produits textiles, le problème des mauvaises conditions de travail des ouvriers et l’impact sur l’environnement de procédés comme la teinture. Mais son problème spécifique reste l’utilisation d’une matière ni écolo ni respectueuse de la santé : le coton. Pesticides, utilisation d’eau… Pour fabriquer une culotte, l’empreinte écolo est de 18 kg (équivalent carbone) et 20 000 litres d’eau sont utilisés pour produire 1 kg de coton. Mais surtout, la fabrication de la lingerie a un enjeu spécifique pour la santé. Deux tiers de nos vêtements (Greenpeace) contiennent des perturbateurs endocriniens comme les nonylphénols – les pires – et les phtalates. Ces substances sont d’autant plus dangereuses dans le cas de la lingerie, car le tissu est en contact direct avec notre peau et particulièrement avec un milieu humide et donc absorbant, les muqueuses.

 

● COMMENT CHOISIR ●

privilégier les produits/teintures labellisés Oeko-Tex. Ce label garantit l’absence de substances dangereuses pour la santé et l’environnement (nonylphénols, métaux lourds, pesticides, phtalates, colorants allergisants…). Les vêtements certifiés portent la mention “Confiance textile”.

préférer les matières écolos (je fais un point sur les différentes fibres dans cet article)

  • coton bio
  • soie
  • bambou. Petite précision : je vous l’expliquais dans l’article sur les matières, le bambou « naturel » est rare : il s’agit dans l’immense majorité des cas de viscose de bambou. Des produits chimiques sont utilisés, cependant certaines marques l’utilisent car il n’a pas besoin de beaucoup de pesticides et d’eau, ni d’une grande surface pour grandir, contrairement au coton.

 

● LES MARQUES ÉTHIQUES DE LINGERIE 

(Je précise « bio » à côté de la marque quand la totalité ou une partie de ses produits sont bios)

 

esquisse-lingerieESQUISSE LINGERIE (made in France + Oeko-Tex)

Les prototypes sont conçus en Ille-et-Vilaine. Le tissu est tissé en Ardèche, coupé au laser dans la Drôme, dans une start-up, et imprimé en Isère. Il est assemblé dans la Sarthe, dans une usine labellisée « origine France garantie ». Les coffrets sont réalisés dans l’Ain, avec des cartons et papiers issus de forêts gérées durablement. Les produits sont fabriqués en séries limitées (slow fashion).

Le tissu est labellisé Oeko-Tex Standard 100.

Où la trouver ? Sur le site, sur La Redoute, sur Ambassade excellence et bientôt sur L’Exception // en boutique (Paris, Lyon, Cagnes-sur-Mer, Montpellier, Toulouse, Marseille, Nice, Ramatuelle, Rennes, Saint-Malo, Aix, Strasbourg…)

 

 

popline-lingeriePOP’LINE (made in France + bio)

Les produits sont fabriqués en France, à Montpellier, dans l’atelier de la créatrice qui les confectionne à la main, en petites séries. Elle propose même du sur-mesure. Les tissus viennent de France ou de pays limitrophes (Belgique, Allemagne…).

La créatrice utilise autant que possible des matières écolos comme la dentelle de Calais, la soie et le jersey de coton bio. Ces pièces sont parfois teintes au thé avec des motifs peints à la main, ou à l’aide de tampons artisanaux.

Où la trouver ? Sur le site, sur le e-shop de Dressing Responsable, sur Etsy, sur A Little Market // en boutique à Montpellier et Besançon. La marque organise aussi des boutiques éphémères et des ventes privées à domicile ou dans un « endroit cosy », à Montpellier, Paris et Amiens.

 


nuitdecotonNUIT DE COTON
 (made in France + bio)

Fil, teinture, tissu et fabrication : tout est conçu en France en petites séries par une même personne (chaque pièce est datée et signée par l’artisan qui l’a fabriquée !)

Le coton est bio certifié GOTS. Pour diminuer les rejets de CO2, la marque contribue à des projets écolos à hauteur de 1% du prix de vente. Le renouvellement des collections est raisonné (la marque prône le « slow wear »).

Où la trouver ? Sur le site.

 

lingerie-ah-nana-culottéeAH’ NANA CULOTTÉE (made in France + bio)

Les produits sont fabriqués en France, en Rhône Alpes, dans l’Ain, dans l’atelier de la créatrice qui les confectionne en petites séries. Elle propose même du sur-mesure.

La créatrice utilise du coton bio tissé et teint en France et de la dentelle française.

Où la trouver ? Sur le A little market.

 

 

 

Baserange-lingerieBASERANGE (made in Europe + bio + Oeko-Tex)

La marque travaille seulement avec de petites usines familiales, qu’elles visitent régulièrement. Les sous-vêtements sont fabriqués au Portugal, dans de petites villes près de Porto.

Le siège social étant basé pas loin, à Toulouse, le coût carbone est réduit. Les matières utilisées sont écolos : coton bio certifié, bambou, laine, soie et lin. Les teintures sont certifiées Oeko-Tex ou GOTS. La plupart des produits de la marque sont écrus ou bruts, ils ne sont donc pas teints ou blanchis.

Où la trouver ? Sur le site // en boutique à Paris, Toulouse et Montpellier, ici et ici.

 

 

 

 

Under-Protection-lingerie

UNDER PROTECTION (bio)

La fabrication a lieu en Inde, sous le contrôle de la Fair Wear Foundation, qui garantie de bonnes conditions de travail (pas de travail des enfants, sécurité dans les usines…). La marque visite les usines en moyenne deux fois par an.

La marque utilise seulement des matières écolos : tencel, polyester recyclé, coton bio et bambou. Elle s’efforce de restreindre les livraisons des deux collections annuelles à un ou deux vols par collection, pour limiter les émissions de CO2.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

luva-huvaLUVA HUVA (made in Europe + bio)

La lingerie est fabriquée au Royaume-Uni.

Les matières utilisées sont écolos : bambou, chanvre, coton bio certifié, soja. La marque utilise autant que possible les chutes de tissus, pour produire des éditions limitées, avec souvent moins de 10 articles, et en recyclant les tissus qui auraient fini à la poubelle. La marque utilise aussi de la dentelle vintage.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

 

Ayten-Gasson-lingerieAYTEN GASSON (made in Europe + bio)

La lingerie est fabriquée au Royaume-Uni.

Des matériaux vintage sont utilisés, comme la dentelle venant des anciennes filatures de Nottingham. La dentelle vient aussi d’entreprises basées au Royaume-Uni, et de filatures qui produisent toujours leur design dans le pays, comme l’entreprise qui a conçu la dentelle de la robe de mariée de Kate Middleton.

La marque a lancé une gamme de lingerie écolo, en soie bio ou en soie cruelty free : les vers à soie ne sont pas tués.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

Aikyou-lingerieAIKYOU (bio + Oeko-Tex)

La marque est spécialement dédiée aux petites poitrines. Sa collection entière est produite en Croatie, selon les standards Oeko-Tex 100 et fair trade.

La matière la plus utilisée, le coton biologique, est certifiée Fairtrade. Chaque année, la qualité biologique est contrôlée par un organisme de certification indépendant. Les matières sont labellisées Oeko-Tex standard 100. Elles sont fabriquées en Europe, notamment en Allemagne, selon de stricts standards de qualité, et, autant que possible, des méthodes de production sociales et écologiques. Elles sont ensuite teintes selon les standards GOTS, et de manière eco-friendly. La marque souligne qu’elle ne multiplie pas les nouvelles collections, ce qu’on pourrait assimiler à du slow fashion.

Où les trouver ? Sur leur site // à Saint-Tropez, lieu de leur seul revendeur français.

 

wear-pactPACT (bio)

La fabrication a lieu en Inde, dans une usine certifiée GOTS et Fair trade (la marque fabrique aussi des chaussettes en Turquie, dans une usine certifiée GOTS).

Les matières utilisées sont du coton bio certifié GOTS et Fair Trade (commerce équitable).

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

Peau-Ethique-lingeriePEAU ÉTHIQUE (bio)

La lingerie est en coton 100% bio labellisé GOTS et issu du commerce équitable. Il existe également une ligne en soie naturelle, pour laquelle la marque a été lauréate d’un prix de l’innovation. Les teintures sont elles aussi certifiées GOTS, et garanties sans intrants chimiques toxiques.

Les produits sont fabriqués en Turquie, en Tunisie, en Inde et au Pérou, dans de petits ateliers, selon les principes du commerce équitable.

La marque vend aussi des collants.

Où la trouver ? Sur le site.

 

Occidente-lingerieOCCIDENTE (made in France + bio)

La lingerie est en coton bio ou en jersey de coton bio certifié et issu du commerce équitable.

Les produits sont fabriqués sur la Côte d’Azur, dans un atelier situé dans le village de Peymeinade.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

 

olly-lingerieOLLY (made in Europe + bio + Oeko-Tex)

Les culottes sont fabriquées en Hongrie.

Elles sont en coton bio indien certifié GOTS, dentelle et tulle fabriqués en Europe : France (Calais), Allemagne ou Italie. Les teintures sont certifiées Oeko-tex 100.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

bobetteLA BOBETTE (made in France)

Les culottes Bobette (« culotte » en québécois) sont fabriquées en France. Cinq artistes viennent y apposer leur motif, comme une dessinatrice que j’adore, Noémie Cédille. 12% du prix de fabrication est reversé directement à l’artiste.

Les culottes sont en coton élasthanne.

Où la trouver ? Sur le site et sur DreamAct.

 

nicoNICO

La fabrication se fait en Australie (Brisbane), dans de bonnes conditions de travail garanties par l’accréditation avec l’Ethical Clothing Australia.

Les matières utilisées sont : le modal (fibres certifiées, bois de hêtre sourcé de manière durable, production neutre en carbone, filé à Melbourne), la viscose de bambou (pas top car utilisation de produits chimiques même si les fournisseurs adhèrent à des standards ISO qui garantissent que les produits chimiques sont réutilisés et recyclés) et du coton bio indien (filé en Australie).

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

Naja-lingerieNAJA

Les produits de cette marque américaine, cofondée par l’actrice Gina Rodriguez (Jane The Virgin) sont fabriqués en Colombie par des femmes. L’usine emploie surtout des femmes célibataires. Elles sont payées au-dessus du salaire du marché. Les horaires sont flexibles et les enfants des travailleuses reçoivent des livres, des fournitures scolaires, des uniformes, et la cantine est offerte par la marque.

2% de chaque achat est reversé au programme de la marque, Underwear for Hope, à travers lequel des femmes vivant dans les bidonvilles de Colombie sont employées pour fabriquer chez elles des sacs pour la lingerie, offerts avec chaque commande. 2% des revenus de la marque sont aussi donnés à des associations locales, qui oeuvrent pour l’éducation de ces femmes. Encore un bon point : la marque a lancé une collection « Nude for all », avec pas moins de 7 nuances de nude, pour enfin permettre à toutes les femmes d’avoir un « nude » qui correspond à leur couleur de peau !

Côté environnemental, au lieu de suivre un procédé de teinture classique, particulièrement gourmand en eau, la marque utilise des technologies digitales pour imprimer ses produits. Naja utilise également des tissus fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées. Le coton est péruvien.

Où la trouver ? Sur le site.

 

Nude-Label-lingerieTHE NUDE LABEL (made in Europe)

Les produits sont fabriqués en Espagne, dans une usine familiale de Valence, située près du siège de l’enseigne, ce qui facilite le contrôle étroit de la chaîne de production. Le coton est filé et tissé en Espagne, près de Barcelone. La maille filet est produite dans une petite usine, elle aussi proche de Barcelone. La marque, qui se réclame du mouvement Slow Fashion, affirme qu’elle assure à ses employés de bonnes conditions de travail et des salaires justes.

Les attaches et anneaux ne contiennent pas de nickel et sont hypoallergéniques.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

Madame-Aime-lingerie

MADAME AIME (made in France)

La lingerie est 100% française. La plupart des modèles sont fabriqués dans un atelier de Bourg-en-Bresse.

Où la trouver ? Sur le site et sur L’Exception // en boutique au Printemps à Paris (Haussmann).

 

 

 

 

 

 

Roseanna-lingerieROSEANNA (made in France)

La marque fabrique en France avec des matières nobles comme la soie.

Où la trouver ? Sur le site // en boutique, ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dement-lingerieLINGERIE DEMENT (made in France)

J’ai connu cette marque qui fabrique en France en cherchant des maillots de bain éthiques. D’ailleurs si le sujet vous intéresse l’article est ! La marque utilise sur certains modèles de la dentelle de Calais.

Où la trouver ? Sur le site, sur le e-shop Les Petits Frenchies et ici.

 

 

 

 

 


Maud-et-marjorie-lingerieMAUD & MARJORIE
 (made in France)

Les produits sont made in France.

La marque utilise notamment de la dentelle de Calais.

Où la trouver ? Sur le site et sur Brandalley // aux Galeries Lafayette.

 

 

 

 

 

 

Jolies-momes-lingerie-2JOLIES MÔMES (made in France)

Les produits sont conçus au Pays Basque et produits en France. Ils sont réalisés en petites séries ou en pièce unique. Ces pièces uniques et les « culottes foulards » de la marque sont réalisées dans son atelier de Bidart, en Aquitaine. Les tissus viennent presque exclusivement d’Europe.

Ce sont des matières nobles : soie vintage, tulle, dentelle de Calais, mousseline, crêpe de Chine, broderie fait-main…

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

 

le-slip-franc%cc%a7aisLE SLIP FRANÇAIS (made in France)

Pas besoin de développer, on connaît tous cette marque… Toutes les étapes de fabrication sont réalisées en France.

Où la trouver ? Sur le site // en boutique.

 

 

 

celin-creationCELIN CRÉATIONS (made in France)

Les pièces sont fabriquées en petites séries par la créatrice dans un petit atelier à Lyon.

Elle utilise des matières telles que la soie ou le coton.

Où la trouver ? Sur Etsy.

 


Leopoldine-Chateau-lingerieLÉOPOLDINE CHATEAU
 (made in France)

Je vous avais déjà parlé de cette créatrice ici. Elle propose de jolies culottes et soutien-gorge 100% made in France, brodées de paroles de chansons et répliques de films. Les matières sont pour la plupart du coton et de la soie, achetées en France.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

Les sites non spécialisés dans les sous-vêtements mais où l’on trouve de la lingerie éthique :

Filabio (coton bio, bambou, chanvre) / Fibre nature (coton bio, soie, fibre de pin) / Comptoir bio sud (coton bio)

 

Les bonnes actions

 

sloggiSLOGGI « EVERNEW » (Oeko-Tex)

La marque a lancé une ligne garantie à vie, “Evernew”. Pour échanger le produit, vous remplissez un formulaire de retour sur le site de Sloggi, vous l’imprimez et vous renvoyez le produit accompagné du formulaire et du coupon de garantie qui accompagne le produit. La gamme propose aussi des sous-vêtements pour hommes !

Les produits sont fabriqués en Autriche et au Maroc. La marque inscrit dans son code de conduite les principes suivants : interdiction du travail forcé, du travail des enfants et de la discrimination liberté d’association, droit à la négociation collective et rémunération convenable.

Le tissu est labellisé Oeko-Tex 100 (Triumph a annoncé en 2009 que l’ensemble de ses produits étaient certifiés Oeko-Tex). Il est composé de coton supima, d’un peu de Lycra Xtra Life et d’un traitement spécial. La marque affirme que les tests montrent qu’en lavant à 60°C ce tissu puis en le passant au sèche-linge, il resterait comme neuf jusqu’à 80 cycles de lavage, alors que pour un tissu sans traitement ce serait jusqu’à 20 cycles.

Où la trouver ? Sur le site, La RedouteLes 3 suissesDessus dessous // en boutique aux Galeries Lafayette.

 


do-you-greenDO YOU GREEN
 (Oeko-Tex)

Le tissu est fabriqué en France, avec notamment la dentelle de Calais. Par contre les pièces sont fabriquées en Tunisie (dans l’usine de la marque).

Do you green a lancé la première ligne de sous-vêtements à base de bois, plus précisément en fibre de pin végétale. Cette viscose de pin est issue de la valorisation des déchets d’élevage des arbres. Elle porte le label Oeko-Tex, tout comme la teinture, végétale. Ce tissu a des propriétés anti-transpirantes, qui absorbe 2,5 fois plus l’humidité que le coton.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

Ma-Ptite-Culotte-lingerieMA PTITE CULOTTE 

La créatrice fait fabriquer en France pour le moment, mais elle a avoué qu’il va devenir compliqué pour elle de continuer, l’un des ateliers étant trop petit et l’autre trop cher (« le prix de confection revenant au trois-quarts du prix de vente des produits« , Les Échos). Elle envisage de délocaliser une partie de sa production : elle s’est déjà rapprochée d’ateliers en Belgique, en Tunisie et au Maroc, même si elle affirme qu’elle ne partira jamais en Asie car elle recherche la même qualité et le savoir-faire que dans l’Hexagone. À suivre donc… Edit : une lectrice m’informe que les culottes qu’elle a commandées sont fabriquées en Tunisie.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

Pants-For-Poverty-lingerie

PANTS TO POVERTY (bio)

La marque a une politique de commerce équitable : elle aide des fermiers d’un village de l’ouest de l’Inde à cultiver du coton. Dans les années 1970, en Inde, on promet une vie meilleure aux agriculteurs s’ils abandonnent leurs vieilles méthodes de culture. Les fermiers ont alors commencé à utiliser pesticides et engrais chimiques, et à semer les graines développées par les grandes compagnies pharmaceutiques. La marque travaille avec une association, Chetna Organic, qui aide depuis 2004 des milliers d’agriculteurs indiens à renouer avec une agriculture et une philosophie de vie durables (entreprenariat, éducation, sécurité des semences…).

La marque travaille avec une usine produisant uniquement du coton bio, et qui met en place un nouveau programme, celui de l’obtention d’un réel salaire vital, avec en plus des mesures anti-harcèlement, une réduction plus grande de l’eau utilisée pour la teinture et un programme de recyclage.

Où la trouver ? Sur le site.

 

woron-lingerieWORON (Oeko-Tex)

Aucune garantie sur les conditions de fabrication.

Les produits sont en modal et les teintures certifiées Oeko-Tex.

Où la trouver ? Sur le site, sur Gather & See, Rêve en vert, Avocado et SuperGoods.

 

 

 

 

 

 

Skin-lingerieSKIN (bio)

La plupart des produits sont fabriqués au Pérou, où sont également conçus les tissus.

Certains produits sont en coton bio.

Où la trouver ? Sur le site // chez Merci à Paris.

 

 

 

 


Huit-lingerieHUIT
 (bio)

La marque Huit a créé une ligne en coton bio : « Huit is biotiful ». La production de ce coton s’est faite sans traitements nocifs pour l’homme et la planète.

Aucune garantie sur les conditions de fabrication.

Où la trouver ? Chez Dessus-dessous.

 

 

 

 

 


Monoprix-lingerieMONOPRIX
 (
bio)

La marque vend de la lingerie en coton bio.

Aucune garantie sur les conditions de fabrication.

Où la trouver ? Sur le site // en boutique.

 

 

 


Dim-lingerieDIM
 (bio)

La marque propose une gamme de culottes et shorty en coton bio.

Aucune garantie sur les conditions de fabrication.

Où la trouver ? Sur le site et sur La Redoute // en boutique.

 

 

 

 

● LES MARQUES ÉTHIQUES DE CHAUSSETTES ET COLLANTS 


Bonne-Maison-chaussettesBONNE MAISON
 (made in France)

Je suis plutôt une adepte des chaussettes les plus simples possibles, à savoir, pour moi, unies noires ou bleu marine. Mais les motifs Bonne Maison… Je crois qu’on est d’accord pour dire que ce sont plus jolies chaussettes du monde non ?

Elles sont réalisées en coton égyptien, filé en Italie. Elles sont tricotées double fil pour garantir leur solidité. La teinture des fils est réalisée spécialement pour la marque.

Où la trouver ? Sur leur site, sur le site de L’Exception.

 


Badelaine-chaussettesBADELAINE
 (made in France)

La marque fabrique ses produits dans l’usine Broussaud Textiles, une entreprise familiale. Elle fait même réaliser ses cavaliers par un atelier d’impression et de façonnage situé dans le Tarn.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

Pas-Chassé-chaussettesPAS CHASSÉ (made in France)

La marque fabrique dans une usine à taille humaine et donne le nom de ses prestataires sur le site.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

My-Lovely-Socks-chaussettesMY LOVELY SOCKS (made in France)

Les chaussettes, à motifs ou unies, sont fabriquées dans une usine du Nord de la France.

Où la trouver ? Sur le site et sur Sarenza // au Printemps.

 

 

 

Archiduchesse-chaussettesARCHIDUCHESSE (made in France + Oeko-Tex)

La marque est spécialisée dans les chaussettes unies, avec quatre types de modèles. Le coton vient de l’une des dernières teintureries françaises et l’élasthanne est acheté en France. Ces deux matières sont certifiées Oeko-Tex. Le tricotage est réalisé dans la même usine que la marque Badelaine, Broussaud Textiles.

La marque propose aussi des collants 40 deniers, jolis et pas trop chers (9€).

Où la trouver ? Sur le site.

 

Bleu-Forêt-chaussettesBLEU FORÊT (made in France)

Les chaussettes sont conçues dans une usine située à Vagney, Tricotage des Vosges, qui reste le principal fabricant de chaussettes en France.

Elle vend aussi des collants.

Où la trouver ? Sur le site et sur Place des tendances // aux Galeries Lafayette et chez Monoprix.

 

 

 

perrinPERRIN (made in France)

La société Perrin, créée en 1924, est une Entreprise du Patrimoine Vivant. Les chaussettes sont fabriquées en Bourgogne, à Montceau-les-Mines. Plus de 100 personnes y travaillent. Des visites d’usine sont possibles les mercredis !

Elles sont en coton provenant d’Egypte et des USA, en laine d’Australie, soie et cachemire de Chine.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

crochepiedCROCHEPIED (made in France + Oeko-Tex)

Les chaussettes sont fabriquées par une entreprise familiale dans un village du Limousin. Le coton provient d’Inde, il est teint en France, l’élasthanne est fait en France et le polyamide est italien.

Le tissu est certifié Oeko-Tex 100. Le packaging est confectionné dans une imprimerie de Limoges. Les autocollants sont réalisés dans le Nord-Pas-de-Calais avec comme fournisseur la société française Hexis.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

Cornaert-chaussettesCORNAERT (made in France)

Les chaussettes sont fabriquées dans une usine qui détient le label d’état « Entreprise du patrimoine Vivant », qui garantit des savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Elles sont canons par contre aie aie aie 25 € la paire…

Où la trouver ? Sur le site, sur L’Exception et French-Mode // en boutique à Paris (notamment chez Vanina Escoubet, dans le 9e) et en Belgique.

 

 

 

 

 

 

Achile-chaussettes

ACHILE (made in France)

Les chaussettes sont fabriquées dans une usine de Moliens, en Picardie.

Où la trouver ? Sur le site // aux Galeries Lafayette.

 

 

 

 

 

Adele-chaussettesADÈLE (made in France)

Les chaussettes sont tricotées et réalisées par deux entreprises familiales, l’une située dans le Limousin, l’autre dans les environs de Troyes. Elles sont en coton bio.

La marque propose aussi des collants.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

 

 

bertheBERTHE AUX GRANDS PIEDS (made in France + Oeko-Tex)

Les chaussettes sont fabriquées par la Manufacture Perrin (Entreprise du Patrimoine Vivant), à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire).

Certains produits sont certifiés Oeko-Tex.

La marque propose aussi des collants, bas et mi-bas.

Où la trouver ? Sur le site, sur Boutique CapricesChaussettes de France // en boutique dans le centre de la France.

 

 

 

 

Royalties-chaussettesROYALTIES (made in France)

Les chaussettes sont conçues dans une entreprise familiale.

Où la trouver ? Sur le site // en boutique : à Paris (Kitsuné, Sept Cinq, Le Bon Marché…) et dans plusieurs villes en France.

 

 

 

Labonal-chaussettesLABONAL (made in France)

Les chaussettes sont fabriquées en Alsace.

La marque utilise des matières nobles (fil d’écosse, laine, soie, cachemire) et innovantes (bambou…).

Où la trouver ? Sur le site // en boutique.

 

 

 

 

 


Le-Slip-Français-chaussettesLE SLIP FRANÇAIS
 (made in France)

Les chaussettes sont conçues dans une usine du Limousin.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 


Roseanna-chaussettesROSEANNA
 (made in France)

Certes c’est fabriqué en France mais je trouve les prix vraiment trop élevés : 40€ pour une paire de chaussettes, j’ai un peu de mal…

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

Chaussettes-orphelinesCHAUSSETTES ORPHELINES (made in France)

Il s’agit en fait d’une association fondée en 2008 par Márcia de Carvalho. Son idée : réunir des chaussettes dépareillées dans le but de les transformer en nouvelles paires. Au départ du projet, elles sont envoyées par des familles, puis des entreprises et des écoles s’y mettent. Le processus est 100% made in France.

L’association recycle le textile, mais crée aussi du lien social et favorise l’insertion, à travers la transmission de savoir-faire. Des ateliers sont organisés pour des personnes isolées.

Où la trouver ? Sur le site et sur Shopethik // en boutique à Paris dans leur atelier-boutique (2 rue des Gardes, Paris 18ème), chez Coco Bohème (18ème), à L’Herbe Rouge (Paris 12e) et à Montreuil au Nouveau Robinson.

 

 

Monoprix-chaussettesMONOPRIX (made in France)

La marque propose une gamme de chaussettes fabriquées en France.

Des matières comme l’alpaga sont notamment utilisées.

Où la trouver ? Sur le site // en boutique.

 

 

 

 

olympiaOLYMPIA (made in France-Europe + Oeko-Tex)

Jadis champion de la chaussette made in France, Olympia a transféré dans les années 1990 sa production en Europe de l’Est, pour finalement en relocaliser 30% en 2009 dans une usine des Vosges (groupe Tricotage des Vosges – marque Bleu Forêt). Le reste est fabriqué en Europe : Bulgarie, Pologne et Pays-Bas.

Tous les fabricants sont labellisées Oeko-Tex.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

 

qnopp-2QNOOP (bio + Oeko-Tex

Les (trop jolies) chaussettes de cette marque hollandaise sont fabriquées au Portugal.

Elles sont en coton bio. Un bouton et une boucle permettent d’attacher chaque chaussette ensemble. Fini les chaussettes orphelines à la fin de la machine ! Et on peut dire qu’arrêter de jeter ses chaussettes est écolo… Les boutons sont en matériaux biodégradables (coton et papier recyclé). Le coton et les boutons sont certifiés Oeko-Tex. Les étiquettes et le packaging sont en carton recyclé.

Où la trouver ? Sur le site, chez Studio Jux et Charly Mary.

 

 

Peau-éthique-chaussettesPEAU ÉTHIQUE (bio)

Les produits sont fabriqués en Turquie, en Tunisie, en Inde et au Pérou, dans de petits ateliers, selon les principes du commerce équitable.

Les chaussettes sont en coton bio labellisé GOTS et issu du commerce équitable. Les teintures sont certifiées GOTS.

La marque vend aussi des collants.

Où la trouver ? Sur le site.

 

 

 

You Might Also Like

34 Comments

  • Reply de wurstemberger coraline 27 décembre 2015 at 11:48

    Il semblerait que vous ayez oublié : Berthe aux Grands pieds pour les chaussettes et collants français

  • Reply Lyllwen 27 décembre 2015 at 13:30

    Merci beaucoup pour cet article, génial comme toujours et très intéressant car à part quelques marques de chaussettes, je ne connaissais pas les autres !
    Merci encore et joyeuses fêtes 🙂

    • Reply Manon 29 décembre 2015 at 16:58

      Merci beaucoup ! joyeuses fêtes à toi aussi 🙂

  • Reply Aude 3 janvier 2016 at 15:01

    Merci pour ces conseils, je suis toujours à la recherche de bonnes adresses pour changer ma façon de consommer, et ton blog est un vraie mine d’or!

    • Reply Manon 4 janvier 2016 at 11:22

      Merci Aude ! 🙂

  • Reply denislapoudre 7 janvier 2016 at 21:30

    Bravo pour ton blog que je découvre avec joie!

    • Reply Manon 7 janvier 2016 at 23:16

      Merci 🙂 !

  • Reply Elsa 22 janvier 2016 at 21:47

    Pour les chaussettes 100% Made in France, je rajoute LABONAL !

    • Reply Manon 23 janvier 2016 at 13:35

      Merci ! Je les ajouterai.

  • Reply ApollineR 26 janvier 2016 at 21:53

    C’est dommage que tellement de marques ne vendent que sur internet.
    Quelques notes en désordre :
    * La marque Bleu Forêt est vendue chez Monoprix
    * Monoprix vend aussi de la lingerie bio sous sa marque Miss Helen
    * J’ai vu la marque Madame Aime en grand magasin (je ne me rappelle plus si c’était au Printemps ou aux galeries Lafayette)
    * Il y a également le projet de Marcia de Carvahlo ( http://www.marcidecarvalho.fr ) qui collecte les chaussettes orphelines pour les recycler en de nouvelles paires de chaussettes. Elles sont notamment vendues chez l’herbe rouge.

    • Reply Manon 27 janvier 2016 at 10:23

      Merci beaucoup ! Je vais ajouter toutes ces infos à l’article 🙂

  • Reply Marie Glowing Yogini 8 février 2016 at 11:55

    Quel dommage que la lingerie ne soit cantonnée qu’aux petites tailles. A croire que toutes les écolos n’ont que des petits seins 🙁 Du coup, c’est vraiment le dernier truc que je ne peux pas acheter « green », par manque d’offre. Je note cependant les marques de chaussettes, il y en a des super chouettes !

  • Reply Emma 8 février 2016 at 14:53

    Merciiiiiiiiiii !! Cet article est une véritable mine d’or, surtout que j’ai besoin de nouvelles chaussettes en ce moment 🙂 Je découvre ton blog et j’adore, tu as une super démarche, félicitations !

    • Reply Manon 8 février 2016 at 21:44

      Ohhh merci Emma ! 🙂

  • Reply Planet Addict 11 février 2016 at 11:39

    Merci Manon! Les sous-vêtements c’est toujours ce qui me pose problème côté éthique alors je suis ravie de voir qu’il ya a quand même du choix! C’est dommage que ce soit principalement par Internet, juste parce que j’aime essayer avant d’acheter, ou du moins toucher car sur l’écran c’est pas pareil. Mais bon, un jour!

  • Reply ritarau 27 septembre 2016 at 12:46

    En matière de lingerie je rajouterai la marque Casmir. Les tissus sont certifiés Oeko tex. Ils viennent principalement d’Espagne, France ou Italie. Les pièces sont très jolie. Vous pouvez les acheter en ligne sur le site: http://lingeriedexception.fr/25-casmir

  • Reply Aurelie 29 novembre 2016 at 17:41

    Wouah hyper complet! Merci!
    J’ai vu que « Des petits hauts » vendaient des débardeurs et chaussettes made in France aussi!

  • Reply julie 19 décembre 2016 at 22:29

    Bonjour, merci pour cet article. Je n’arrive pas à accéder au site nuit de coton, ont-ils fermés?

    • Reply Manon 19 décembre 2016 at 23:55

      Ah mince ! oui j’ai l’impression…

  • Reply Amandine 28 décembre 2016 at 11:02

    Merci pour cet article, j’avais dû mal à trouver de la lingerie éthique, c’est chose faite, J’ai trouvé mon bonheur chez Luva Huva.
    Egalement pour les chaussettes, car celles issues de grande surface ou magasins de grande distribution ne sont pas cher mais s’abîment très vite. J’en avais trouvé sur Naturellement chanvre, les chaussettes tiennent bien chaud pour cette période c’est top ! Mais d’autres sites sont toujours les bienvenus.

  • Reply Moon 13 janvier 2017 at 19:26

    Bonjour,

    Merci pour ce superbe article!
    Vaut il mieux favoriser le label OekoTex ou bio?

    • Reply Manon 9 février 2017 at 14:55

      Très bonne question ! Je pencherais pour le bio, à condition qu’il soit labellisé : ainsi le label GOTS garantit des matières écolos mais aussi de bonnes conditions de travail. Pour l’Oeko-Tex tu peux aussi avoir une garantie des conditions de travail (sauf pour l’OEKO-TEX 100), mais te retrouver avec du polyester.

  • Reply Camille 19 janvier 2017 at 20:06

    Bonjour,
    Une modification pour Ma ptite culotte : je viens de faire une commande et aucune des culottes reçues n’est fabriquée en France, elles viennent de Tunisie.

    • Reply Manon 21 janvier 2017 at 21:49

      Mince… Le changement envisagé a été effectué finalement… J’ai modifié. Merci beaucoup pour le retour !

  • Reply Marie 2 mars 2017 at 14:18

    Bonjour, merci pour votre article super intéressant. Pour ma part, j’aime les marques 100% bio et certifiées comme ENGEL, et ALBERO que je commande directement sur le site http://www.comptoirbiosud.fr .

  • Reply Mathilde 27 avril 2017 at 09:10

    Les petites culottes Olly ne sont plus sur Ulule mais en vente sur http://www.olly-lingerie.com/boutique : )

    • Reply Manon 27 avril 2017 at 20:34

      c’est modifié!

  • Reply Na' 3 juillet 2017 at 14:38

    Bonjour Manon,

    Pourquoi ne pas avoir mentionné Lejaby ?
    Qu’en est-il de la lingerie pour femmes enceintes ?
    Bonne journée !

  • Reply Claire 10 juillet 2017 at 14:00

    Hello Manon,
    Merci pour ton gentil commentaire sur dream act !
    Bonne journée,
    Claire

    • Reply Manon 10 juillet 2017 at 14:25

      Hello Claire, je t’en prie 🙂 j’espère que tu vas bien, bises !

  • Reply Jedeviensécolo 3 août 2017 at 06:42

    Tu es une reine, Manon,merci ! Je cherche un short de nuit digne de ce nom (j’utilise un short de sport homme que mon mec ne peut plus voir en peinture lol), je devais trouver mon bonheur dans cette superbe liste !

    • Reply Manon 3 août 2017 at 21:37

      Ahah merci Lucie 😉

  • Reply Mélanie 6 août 2017 at 10:23

    Merci pour toute ces infos! Si la gamme de prix était indiqué pour chaque marque ça serait encore mieux 😉
    Je crois qu’il ne faut plus compter sur Pants to poverty. Voilà ce qu’il en est : https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.theguardian.com%2Fmoney%2F2016%2Fmar%2F29%2Fpants-to-poverty-drops-its-ethical-stance

  • Reply young sophie 16 août 2017 at 13:36

    Les vêtements en coton bio sont bien meilleurs pour notre peau. Les sous-vêtements particulièrement, le boxer homme et le shorty homme pour faire du sport notamment ou la lingerie féminine par exemple, sont en contact direct avec notre peau toute la journée, voire toute la nuit également… Or, la peau absorbe les produits chimiques…

    Les teintures des cotons bio sont réalisées sans métaux lourds ou autres substances cancérigènes. Vous pouvez parfois le vérifier sur l’étiquette des vêtements en coton bio : un label peut être mentionné.

    Sachez qu’il existe des sous-vêtements en coton bio pour homme et pas chers ou de la lingerie pour femme biologique à des prix accessibles.voila notre site de vente en ligne qui vous propose nos produit bio en ligne avec la possibilité de livraison a domicile https://www.doyougreen.com/fr/

  • Laisser un commentaire