Mon avis sur les jus de légumes Yumi

11 décembre 2017

Aujourd’hui on va parler food, un sujet que j’ai un peu délaissé ces derniers mois, mais que j’aborde quand le concept me plaît vraiment ! Je vais vous présenter la marque de jus de légumes Yumi, dont vous avez peut-être déjà entendu parler, et vous donner mon avis. La marque m’a envoyé 7 bouteilles pour test. Un code promo vous attend aussi à la fin de l’article !

Chaque bouteille de 280ml contient 500 gr de légumes (en majorité), fruits et herbes aromatiques. Ça représente 4 portions de légumes et 2 de fruits. Yumi privilégie des légumes et fruits locaux : ces derniers viennent surtout des Pyrénées-Orientales et de Catalogne, et de plus loin pour les fruits qui ne sont pas de saison. La marque devrait bientôt obtenir la certification bio pour ses légumes, fruits et mêmes herbes. Elle affirme fournir à ses maraîchers « un cahier des charges strict et exigeant » : « nos produits sont systématiquement testés par un laboratoire indépendant afin de s’assurer qu’aucun produit n’ait pu être contaminé. »

Le gros point fort du concept, c’est que les jus sont extraits à froid. Les légumes sont ainsi broyés lentement, ce qui permet de préserver les vitamines, nutriments et arômes. D’habitude, ce sont de centrifuges qui sont habituellement utilisées dans l’industrie, ce qui les échauffe et les oxyde. Et au lieu d’utiliser la pasteurisation pour conserver les jus, Yumi a une technologie qui ne chauffe pas ces derniers.

Un point emballage maintenant : les bouteilles sont en pulpe de canne à sucre, recyclables et biodégradables !

Il existe deux coffrets différents : le coffret Original qui est plus doux car il contient davantage de fruits et le coffret Expert, au goût de légumes plus intense. J’ai de mon côté opté pour la prudence et choisi le coffret Original. Avant que je vous donne mon avis il faut en effet savoir que je ne bois quasiment jamais de jus de légumes. Quand je consomme des jus, ce sont surtout des fruits mélangés ou avec seulement une petite proportion de légumes. Je ne suis donc pas habituée à des goûts forts.

D’abord, les plus : les jus sont frais et ça se sent. On en a pour notre argent : ce sont de vraies « recettes » recherchées, avec des ingrédients parfois originaux (piment de Cayenne par exemple !). Je trouve le prix correct pour la qualité proposée. J’ai aussi apprécié le côté « cure ». Je trouve que ces jus sont aussi pratiques quand on ne consomme pas assez de légumes ou quand on a envie d’une cure détox.

Niveau goût maintenant ! J’ai aimé ceux sensés être les « meilleurs » si on se réfère aux petits mots sur la bouteille. Le « No stress » m’a beaucoup plu par exemple, je ne suis pas une grande fan de fenouil mais le goût était léger. Les autres étaient trop forts pour moi. J’ai peu apprécié l’Epicurien par exemple car je n’aime pas la betterave et pour le coup on la sentait bien. Après la marque prévient sur les bouteilles en mettant de petits mots, par exemple pour le jus « La Brute de saison » c’est noté : « Il ne se gêne pas pour vous bousculer mais au fond, il vous veut du bien ». Donc je déconseille aux personnes qui n’aiment que les smoothies mangue-passion ! Pour les autres ce sera sûrement l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs.

>> Pour info les packs sont disponibles sur le site de Yumi. Le coffret « Original » est à 42€, le coffret « Expert » à 45€.  Petit cadeau : vous avez 5€ de réduction sur la première commande avec le code HAPPYNEWGREEN ! (jusqu’au 31 décembre)

Cet article contient deux liens d’affiliation, merci pour votre soutien !

***

Et vous, avez-vous déjà testé des jus Yumi ou d’autres marques ?

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply jemarinedanslebonheur 11 décembre 2017 at 16:30

    Je ne connais pas du tout et c’est vrai que je suis un peu frileuse pour tester des jus originaux… Mais c’est sympa de nous faire découvrir cette marque 🙂

  • Reply Cosima 12 décembre 2017 at 08:40

    Si je comprends bien, vous avez aimé le concept mais pas vraiment les produits?
    Les smoothies c’est bien aussi. On peut également investir dans une centrifugeuse et faire soi-même ses mélanges…
    Merci pour la découverte de ces produits et pour le bon de réduction.

    • Reply Manon 19 février 2018 at 12:35

      Bonjour, oui c’est ça : je trouve le concept et la fabrication tops, mais ces jus sont trop forts pour moi dans l’ensemble.

  • Reply grenouillecitadinegrenouille 20 décembre 2017 at 23:25

    un smoothie, c’est des fruits et légumes avec moins de vitamines (oxydation rapide au contact de l’air), moins de fibres (elles sont moulinées, beaucoup moins intéressant que quand on croque le fruit et que l’on salive pour préparer notre estomac), et autant de plastique à jeter que de fruit a manger.

    Le bilan carbone est vite vu 😉

  • Reply Roanne 1 février 2018 at 22:03

    Je reviens (un peu tard) sur cet article car j’ai trouvé ces jus en BioCoop ! Du coup, je suis en train de tester (avec l’étincelle, l’invincible et l’antidote).
    Sincèrement, je les trouve délicieux et tant pis si c’est un peu cher, je préfère mettre un peu de sous dans ces jus que dans des choses moins utiles.
    Il faut quand même que je précise que je suis déjà habituée aux jus de légumes, j’en fais, mais en cette saison justement c’est un peu plus compliqué donc les Yumi arrivent à point nommé pour dépanner. Si le BioCoop de pérennise pas, je m’abonnerai (même si c’est un budget à prévoir).

    • Reply Manon 3 mars 2018 at 09:30

      Merci pour ton message 🙂 Je rêve d’avoir un extracteur de jus pour en faire moi-même !

      • Reply Roanne 19 mars 2018 at 11:31

        De mon côté, j’ai une centrifugeuse (que l’on m’a donnée… donc je ne m’en plaindrais pas !). Il me semble que les extracteurs ont meilleure réputation mais je n’en ai jamais utilisé pour comparer. C’est difficile à dire.
        Le souci avec la centrifugeuse, c’est qu’il faut nettoyer tout de suite après usage et que c’est un peu pénible, mais une fois le coup de main pris, ça en vaut la peine. Là, j’avoue que la mienne prend la poussière (je préfère cuisiner les légumes que j’achète). Vivement les premières récoltes de la saison pour la remettre en route…
        (j’ajoute que, vivant à la campagne, les déchets de ma centri partent au compost, donc ce n’est pas perdu)
        (je ne suis pas certaine que ce soit aussi pratique pour les personnes qui habitent en ville, si elles n’ont pas les infrastructures pour)

    Laisser un commentaire