CRÉATEURS

Bleu Tango, la marque qui donne des couleurs à l’hiver

21 novembre 2016
bleu-tango-2016

©Alice Lemarin 

J’ai rencontré Lou l’année dernière, au salon Who’s Next, où sont présentées les collections de la saison prochaine pour les professionnels de la mode. Difficile de ne pas être attirée par ses pièces colorées et poétiques, de vraies oeuvres d’art à porter ! Diplômée de la renommée école Duperré, Lou créé ses motifs à partir de ses aquarelles, découpages et illustrations. Résultat : ses pièces se parent de nuages, de poissons parsemés de Haïkus japonais, de feuilles d’érables, de cascades ou encore de poèmes d’Apollinaire. Lors du Who’s Next, Lou avait d’ailleurs dessiné à l’aquarelle les portraits de visiteurs, dont le mien !

Autre signature de Bleu Tango : les vêtements réversibles, adaptés aux longues journées et aux envies de changement de style. Concernant la fabrication à proprement parler, elle a lieu dans le nord de la France et en Pologne. Je vous conseille de jeter un oeil à cette petite BD qui raconte l’histoire de la marque, avec toute la délicatesse des dessins de Lou. Je vous laisse d’ailleurs avec elle pour la désormais traditionnelle interview !

capture-decran-2016-11-18-a-23-19-38

lou-bleu-tango

Comment se déroule le processus de création et de fabrication ? 

Je dessine les motifs selon mes inspirations, puis ils sont imprimés en Italie à partir de mes aquarelles, illustrations, découpages… Ensuite, je dessine les formes des modèles, créé les patrons et couds les prototypes. Nous produisons 10 pièces par modèle. Artisanal est le maître mot de toute l’histoire Bleu tango ! Nous défendons une qualité artisanale : nous travaillons avec des entreprises à échelle humaine. Nous travaillons dans notre atelier de création avec passion : les patrons, les motifs, les prototypes. Nous défendons une façon de créer lente, rigoureuse, et proche de nos clientes. On rêve et créé les collections à Paris et les vêtements sont cousus entre le nord de la France (Hazebrouck) et la Pologne (autour de Cracovie).

D’où viennent les matières premières ?

Mes motifs sont donc imprimés en Italie, à Bologne, tandis que mes tissus unis sont des jacquards luxueux de Lyon.

Comment fixes-tu les prix ?

Nous avons choisi de proposer de la qualité (tissus de grande qualité, finitions soignées) pour un prix abordable : nous faisons donc très attention à ne pas avoir des prix trop élevés. Nous multiplions le prix de revient de nos tissus, la confection, les fournitures (notre tissu et la confection représente 30% du prix final TTC pour la cliente) par une marge peu élevée, puis nous ajoutons la TVA. Nous essayons de tenir un positionnement “jeune créateur” (avec l’originalité et la création que cela suppose) avec des prix un peu plus élevés que le prêt-à-porter bas de gamme.

julie-gayet-pour-bleu-tango-02Julie Gayet (ancienne nounou de la créatrice !), égérie de la campagne automne-hiver 2013-2014

Es-tu attaché à la mode éthique ? Quelles sont tes habitudes en matière de shopping ?

Nous sommes très attentifs à l’éthique de nos produits, que ce soit pour les matières ou pour les conditions de travail des couturières. C’est pourquoi nous avons choisi l’Europe et des ateliers respectueux. Et nous sommes convaincus que faire des vêtements qui durent est un engagement éthique, pour moins de gaspillage. Par contre, moi, je suis une très mauvaise shoppeuse, car je n’achète pas de vêtements ! Je m’habille toute seule…

capture-decran-2016-11-18-a-22-59-46capture-decran-2016-11-18-a-23-20-00

Où trouver Bleu Tango ?

Dans l’atelier-boutique à Paris (47 ter rue d’Orsel, Paris 18) et à Bordeaux au sein de la bibliothèque de vêtements La vétithèque.

Sur le web : sur le site, sur Dressing responsableEnModeFrançaiseLuni.fr, We Pop It.

 

Merci à Lou d’avoir répondu à mes questions !

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Stella 21 novembre 2016 at 21:42

    C’est vraiment très joli ! Je vais jeter un oeil, je n’ai plus aucun pull et il commence à faire bien froid…

  • Laisser un commentaire