Mode

Treez : les bijoux de l’espoir

17 mai 2016
Mode-Treez-copyright-manon-happynewgreen-3

Ça fait longtemps que la marque Treez et moi nous nous suivons mutuellement, par blogs/comptes Twitter interposés :-). J’ai fini par rencontrer une membre de l’équipe, Marie, lors d’un marché de créateurs pendant la Fashion Revolution. J’adhère depuis le début à la démarche à la fois écologique et sociale de la marque, qui fabrique des bracelets et les désormais fameux sautoirs Semeuses d’espoir, le tout made in France. Le concept : pour l’achat de chaque produit, un arbre est planté. Le lieu de votre arbre dépend de la couleur/du motif que vous choisissez : Chine, Philippines, Indonésie, ThaïlandeMaroc, Ghana, Brésil, Pérou, Transylvanie ou France. Et j’aime beaucoup le côté pratique de ces colliers, qui s’adaptent à différentes tenues : vous pouvez faire apparaître la face gravée ou colorée du pendentif.

Alors j’ai le plaisir de vous dire que vous avez 10% de réduction sur tout le site avec le code HAPPYNEWGREEN (jusqu’au 17 juin). C’est bientôt la fête des mères, je dis ça je dis rien !

Mode-Treez-copyright-manon-happynewgreen-1

Côté fabrication, la marque a tout bon. Les créations sont imaginées à Paris, puis dessinées à Toulouse, chez Reine Mère, une entreprise qui conçoit des objets de design (en bois surtout) et fabriqués en France. Les matériaux sont sélectionnés à Mandelieu, dans le Sud de la France. Les matériaux, accessoires et packaging sont made in France, les peintures made in Europe. Le tout est naturel et éco-conçu (bois de hêtre français, chaîne en laiton recyclé…). La production a lieu en Ariège, dans un ESAT, un atelier qui permet la réinsertion des personnes en situation de handicap.

Mode-Treez-copyright-manon-happynewgreen-6

Les arbres sont ensuite plantés. De plus en plus de marques développent ce concept mais souvent on n’a pas trop de garanties : on ne sait pas où, comment… Là c’est différent : il y a carrément un certificat ! Et pour chaque bracelet, un code permet de géolocaliser votre arbre (vous pouvez aussi visualiser ceux de vos amis). Et surtout, les différents projets de reforestation sont détaillés, avec même une vidéo. Ça permet de bien comprendre que planter un arbre, c’est bon pour l’éco-système mais aussi au niveau social, pour les familles de producteurs. La gamme « Semeuses d’espoir » soutient spécifiquement des projets portés par des femmes.

Mode-Treez-copyright-manon-happynewgreen-2

De mon côté j’ai trois pièces qui correspondent à trois projets différents. En France, le programme se fait en partenariat avec agriculteurs qui veulent avoir une pratique agroforestière. C’est intéressant au niveau écolo car ça permet le maintien et la fertilisation des sols et le stockage de l’eau dans les sols, mais de garantir aux agriculteurs des revenus à long terme. Au Maroc, il s’agit d’aider les femmes de la vallée du Rif à planter des oliviers pour que cette culture et la production d’huile se développe. Dans cette région très pauvre du nord du Maroc, c’est la seule alternative viable à la culture du cannabis. Ce soutien permet aux productrices de travailler et d’être plus indépendantes. Aux Philippines, dans l’île de Negros, la culture de la canne à sucre fait vivre des centaines de petits producteurs, avec l’aide de la structure Alter Trade. Il s’agit d’améliorer les pratiques agricoles (la culture de canne à sucre est très consommatrice d’eau) et de diversifier les revenus des agriculteurs avec la production de fruits.

Mode-Treez-copyright-manon-happynewgreen-7

Le collier m’a été offert par la marque.

 

Que pensez-vous de la démarche de Treez ? J’espère que cet article vous a plu, à très vite !

 

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire